Les professionnels de santé, leurs patients conducteurs et les risques routiers

Avec le soutien de la MACSF1, notre association sensibilise les professionnels de santé sur les risques liés à la conduite pour les patients.

Les résultats d’une étude

Thématique de l’étude2 : la diffusion des messages de prévention routière auprès des patients.

Le rôle essentiel des professionnels de santé en matière de prévention routière

  • Plus des ¾ des praticiens interrogés (77%) pensent avoir un rôle à jouer en matière de prévention routière.
  • Près de la moitié des professionnels de santé regrettent le manque d’information (45%) et de formation (54%) sur les pathologies ou traitements pouvant altérer les facultés à conduire.
  • La somnolence, les addictions et les troubles de la vision sont les 3 cas les plus cités nécessitant de délivrer une information aux patients (risques encourus et bons gestes à adopter).

Des patients à informer et à conseiller

  • La quasi-totalité des professionnels de santé (97%) estiment légitime d’informer les patients sur les différents risques de la conduite liés à leur pathologie ou à leur traitement
  • Pour à peine un peu moins (93%), l’information doit aussi porter sur la nécessité d’adapter leur conduite à leurs capacités
  • Plus des 2/3 (71%) considèrent logiquement qu’ils ne sont pas légitimes pour interdire la conduite
  • Attention !
    Moins d’1 professionnel de santé sur 2 (42%) est conscient que sa responsabilité peut être engagée lors d’un d’accident causé par l’un de leurs patients dont la pathologie ou le traitement est susceptible d’altérer la capacité à conduire:

(1) Mutuelle d’assurance du corps de santé français, la MACSF est le 1er assureur des professionnels de santé
(2) Étude « Prévention Routière », menée par la MACSF et l’association Prévention Routière, réalisée en février 2018 en France auprès de 578 professionnels de santé (médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, kinésithérapeutes…) sociétaires MACSF.

Les sages-femmes
Elles sous-estiment leur rôle à 38%. Alors même qu’elles sont bien placées pour diffuser des conseils aux femmes enceintes et aux parents sur l’installation des jeunes enfants en voiture.
A la fois pour que les jeunes passagers voyagent dans les meilleures conditions et qu’ils soient bien attachés.

Une brochure et des fiches en ligne

Objectif : faciliter le dialogue entre professionnels de santé et leurs patients sur les risques liées à la conduite.

21 fiches thématiques sur les pathologies et les traitements impactant la conduite, avec des rappels simples de la réglementation et des recommandations, sont mises à la disposition des professionnels de santé.

Les 21 fiches à consulter